LEPS

Doctorants

PAMOUKDJIAN Frédéric (en)

Pamouk

Pré-Doctorant du Laboratoire Educations et Pratiques de Santé EA 3412 - Ecole Doctorale ERASME, Université Paris 13

Praticien Hospitalier gériatre à l’hôpital Avicenne (HUPSSD), j’exerce l’onco-gériatrie au sein du service de cancérologie.
Actuellement inscrit en Master 2 mention Ingénierie des Formations en Santé, j’ai intégré le laboratoire en vue de poursuivre mon parcours universitaire vers un doctorat en science de l’éducation.

Ma thématique de recherche au sein du LEPS : Leucémie Lymphoïde Chronique (LLC) de la personne âgée et éducation thérapeutique. La LLC a vu son traitement radicalement modifié depuis ces dernières années permettant le recours à des thérapies orales ambulatoires alors que le traitement historique est une immuno-chimiothérapie parentérale et hospitalière. Ma recherche porte sur l’exploration de la préférence-patient sur le choix de traitement antinéoplasique (per os ou parentéral) chez ces patients en vue d’aider à la prise de décision thérapeutique pour le praticien. Il est attendu d’en déduire une certaine transférabilité aux autres pathologies chroniques de la personne âgée.

HAVRENG-THERY Charlotte (en)

Charlotte Havreng

Doctorante au sein de la Chaire de Recherche en Sciences infirmières du Laboratoire Éducations et Pratiques de Santé (LEPS) EA 3412, Ecole doctorale ERASME, Université Paris 13

Psychomotricienne de formation initiale, titulaire d’un Master 2 d’Expertise en Gérontologie et d’un Master 2 de Didactique Professionnelle. J’ai exercé pendant 3 an en tant que psychomotricienne dont 2 en tant que référente d’une Unité d’Hébergement Renforcée.

Mes recherches portent sur l’amélioration de la qualité d’accueil des personnes âgées et de leurs aidants familiaux en EHPAD, soit:

- L’évaluation de l’impact des programmes de formation des soignants sur la santé des résidents en EHPAD.

- L’analyse des besoins et la conception d’un programme d’accompagnement des aidants familiaux à l’entrée en EHPAD.

- La recherche d’idées innovantes auprès des soignants pour l’amélioration de la qualité d’accueil des personnes âgées et de leurs proches en EHPAD.

CACHARD Julie (en)

Sans titre

Doctorante au sein de la Chaire de Recherche en Sciences Infirmières du Laboratoire Éducations et Pratiques de Santé (LEPS) EA 3412, Ecole doctorale ERASME, Université Paris 13

Diététicienne tabacologue et titulaire du Master de recherche Soin Humanités Société, Université de Montpellier-Nîmes.

Etude, modélisation et transférabilité d'un dispositif d'innovation organisationnelle en soins primaires

Le travail de thèse va consister à réaliser une recherche qualitative articulant des méthodes compréhensives et interventionnelles dans le but d'étudier, améliorer et modéliser un dispositif expérimental porté par un pôle de santé en quartier populaire. En évolution depuis 2013, ce dispositif nommé IMPACT vise à répondre localement aux problématiques médico-sociales rencontrées par les acteurs par une approche inter-sectorielle et le développement de pratiques éducatives destinées aux habitants. En parallèle, le dispositif sera déployé dans deux autres sites afin de définir les conditions de reproductibilité et les éléments méthodologiques et théoriques pouvant faciliter le développement de services en santé de proximité qui soient plus participatifs, décloisonnés et égalitaires. "

LEOCADIE Marie (en)

Marie

Doctorante au sein de la Chaire de Recherche en Sciences Infirmières du Laboratoire Éducations et Pratiques de Santé (LEPS) EA 3412, Ecole doctorale ERASME, Université Paris 13

Titulaire d’un Master Sciences, Technologies, Santé à finalité Recherche Mention : Santé Publique Spécialité : Education et santé
Chargée d’enseignement à la Haute Ecole de Santé de Genève (HEdS-Ge) – Suisse

Dans un contexte d’évolution démographique qui favorise l’augmentation de l’apparition des maladies chroniques dont la maladie d’Alzheimer et les autres types de démences, l’aide des proches aidants est primordiale. Néanmoins, la surcharge de l’activité quotidienne engendre chez les aidants un épuisement et le développement du « sentiment de fardeau». Cette surcharge entraîne des conséquences physiques, psychologiques, sociales et financières. L’objectif du programme de recherche est de modéliser une intervention innovante permettant de favoriser le répit des proches aidants.

MARQUILLIER Thomas (en)

Photo profil LEPS TM

Doctorant au Laboratoire Educations et Pratiques de Santé EA 3412 - Ecole doctorale ERASME, Université Paris 13

Titulaire d’un Doctorat en Chirurgie Dentaire, d’un Master 1 en éthique médicale et d’un Master 2 en santé publique (spécialité éducation thérapeutiquet et éducations en santé).

Chirurgien-Dentiste, Assistant Hospitalo-Universitaire dans le département d’Odontologie pédiatrique à Lille et activité libérale.

La prise en charge de la maladie carieuse a beaucoup évolué et l’approche curative montre ses limites. Instaurer une dimension éducative dans la prise en charge odontologique paraît incontournable. Mon travail de recherche est axé sur le développement de l’éducation thérapeutique chez les jeunes patients atteints de caries dentaires et leur entourage.

CHAABAN Taghrid (en)

Taghrid site LEPS

Doctorante au sein de la Chaire de Recherche en Sciences Infirmières du Laboratoire Educations et Pratiques de Santé EA 3412 - Ecole doctorale ERASME, Université Paris 13

Infirmière enseignante et Vice Doyen à la Faculté de Sciences Infirmières à l’Université Islamique du Liban,

La réduction de la consommation globale d’antibiotiques s’impose comme un enjeu fort de santé publique. Ma recherche consiste à proposer un modèle interventionnel multimodale axée sur la formation des soignants et d’évaluer son impact sur le taux de prescriptions d’antibiotiques chez les personnes âgées institutionnalisées en EPHAD.

MORSA Maxime (en)

Morsa

Doctorant au Laboratoire Educations et Pratiques de Santé EA 3412 - Ecole doctorale ERASME, Université Paris 13

Titulaire de Masters en Psychologie et sciences de l’éducation – Information et communication - Santé publique

Conception d’un dispositif de transition de la pédiatrie vers les soins adultes intégrant une éducation spécifique auprès des jeunes vivant avec une maladie chronique.

Lors du passage des services pédiatriques vers les soins adultes, le risque de complications médicales et/ou psychologiques s’accroit chez les jeunes patients vivant avec une maladie chronique, de même que celui de non-adhésion thérapeutique. Un double défi se présente au système de soins : favoriser l’autonomisation de l’adolescent dans la gestion de sa maladie et de son traitement, mais également l’accompagner dans son développement (identitaire en particulier) avec la maladie. L’enjeu de la recherche est de créer et de valider un dispositif d’éducation spécifique.

 

MARGAT Aurore (en)

aurore MargatDoctorante du Laboratoire Éducation et Pratiques de Santé (LEPS EA 3412) - Ecole Doctorale ERASME, Université Paris 13 - Sorbonne Paris Cité

Chargée de recherche au LEPS

L’objectif principal de mes recherches est de préciser la nature des relations entre ETP et littératie en santé afin de proposer un modèle d’intervention visant à adapter les programmes d’ETP aux besoins spécifiques des patients faiblement alphabétisés.

 

ROUAULT Anne (en)

roaultDoctorante du Laboratoire Educations et Pratiques de Santé EA 3412 - Ecole Doctorale ERASME, Université Paris 13

Pharmacienne, Assistant Hospitalo-universitaire Hôpital Robert Debré AP-HP Université Paris 5

 Quelle éducation thérapeutique en pédiatrie pour une maladie aiguë ?
Les causes médicales d'origine infectieuses, aiguës a priori résolutives et parfois répétitives constituent de fréquents motifs de consultations en pédiatrie. La gestion d'une maladie aiguë résolutive chez un enfant requiert pour le patient et son entourage la mise en œuvre de connaissances et compétences, générales ou spécifiques. La pratique de l'éducation thérapeutique du patient en situations aiguës résolutives n'est pas formalisée. Son développement doit prendre en compte les spécificités de la maladie aiguë. Une adaptation des pratiques actuelles de l'éducation thérapeutique du patient au contexte de l'aigu doit être réfléchie. En s'appuyant sur le contexte des situations aiguës pédiatriques résolutives, cette recherche vise à proposer un modèle d'éducation thérapeutique adapté à la maladie aiguë.

CARTIER Thomas

CartierDoctorant du LEPS - Ecole Doctorale ERASME, Université Paris 13

 

DECCACHE Carole

Carole-DeccacheDoctorante du LEPS - Ecole Doctorale ERASME, Université Paris 13

Psychologue
Chargée de recherche au LEPS

Les stratégies d'apprentissage mises en place par les internautes de forums de santé.

Internet est un outil de communication universel dans le domaine de la santé. Afin d'échanger entre eux et de trouver de l'information de santé, les internautes utilisent les forums de discussion. L'objectif est d'identifier les circonstances, les conditions d'utilisation de ces forums de santé ainsi que les types de stratégies d'apprentissage utilisés par les internautes. Cela permettrait d'orienter les programmes d'ETP existants en tenant compte de ce que les internautes patients peuvent apprendre au moyen du numérique.

 

DIENG Serigne

Sérigne-DIengDoctorant du LEPS - Ecole Doctorale ERASME, Université Paris 13

Chirurgien-Dentiste UFR Odontologie de Dakar

 Les déterminants des inégalités sociales de santé et de recours aux soins bucco-dentaires des enfants du département de Pikine, Sénégal.

La santé en générale et bucco-dentaire en particulier, sont inégalement reparties dans les populations dont les plus défavorisées sont les plus affectées. L'organisation mondiale de la santé (OMS), dans sa volonté de comprendre et d'apporter une réponse à ce problème, a défini un modèle théorique. Notre travail cherche, en s'appuyant sur une variante de ce modèle, adapté à la santé bucco-dentaire, à documenter et à analyser les différents déterminants individuels(enfants et leurs parents), contextuels(environnement de vie) et l'oral health literacy (des parents) qui participent à la construction des inégalités sociales de santé et de recours aux soins bucco-dentaires dans un contexte de pays à ressources limitées.

HVOSTOFF Cécile

livresDoctorante du LEPS - Ecole Doctorale ERASME, Université Paris 13

 Praticien attaché à l'hôpital Charles Foix et Dentiste coordinateur du réseau Appolline, ma recherche consiste à proposer un modèle de programme d'éducation pour la santé bucco-dentaire des personnes âgées autonomes. Cette élaboration s'appuie sur plusieurs constats dont les fortes représentions qui existent sur la santé bucco-dentaire.

KHAU Cam Anh

photocamanh - Version 2Doctorant du LEPS - Ecole Doctorale ERASME, Université Paris 13

 Médecin Généraliste, Chef de Clinique des Universités au Département Universitaire de médecine Générale, UFR SMBH, Université Paris

Projet de thèse portante la modélisation de l'Education Thérapeutique dans les établissements de santé mentale de la MGEN du Patients Psychiatriques ayant une PluriPathologiques ( ET4P). De la conception à l'évaluation du modèle de programme.

LE GAL Morgane

Morgan-LE-GALDoctorante du LEPS - Ecole Doctorale ERASME, Université Paris 13

 Formateur Consultant
Coordonnatrice de Diplômes Universitaires en Soins

Ce projet de recherche propose d'éclairer une problématique relevant des sciences cognitives, à savoir l'identification et la caractérisation d'un mode de raisonnement (à la croisée du raisonnement profane et médical) produit par des porteurs d'affections chroniques, éduqués et qui ont développé une compétence d'autogestion.

MOINE Sébastien

photo-S.-MoineDoctorant du LEPS - Ecole Doctorale ERASME, Université Paris 13

Médecin généraliste. Il exerce en maison de santé pluridisciplinaire (MSP) ainsi qu'au sein d'une équipe mobile intra-hospitalière de soins palliatifs. Sa question de recherche porte sur une intervention complexe recourant à une formation interprofessionnelle basée sur la simulation, afin de faciliter les conversations de planification anticipée des soins, dans le contexte des soins primaires.

English:

Sébastien Moine, MD, PhD candidate (public health). Sébastien is a GP in a multiprofessional primary health care center, and works as a physician in a hospital mobile palliative care team. His research question concerns a complex intervention relying on a simulation-based interprofessional training whose aim is to facilitate advance care planning in primary care settings.

POUGHEON Dominique

photo PougheonDoctorante du LEPS - Ecole Doctorale ERASME, Université Paris 13

 Ingénieur, Coordinatrice du programme qualité PHARE-M et du programme de recherche PHARE Performance, Parent d'un jeune adulte atteint de mucoviscidose.

Ma thèse explore les conditions favorables à l'engagement et la contribution effective des patients et des parents dans le programme d'amélioration de la qualité des soins PHARE-M déployé dans 14 Centres de Ressources et de Compétences de la mucoviscidose par le Centre de Référence Maladie Rare de Nantes-Roscoff entre 2011 et 2013".

You are here: Home Team Doctorants